Skip to Menu Skip to Search Nous contacter Belgium Sites web & Langues Skip to Content

Dans les années à venir, la liaison Oosterweel viendra compléter le ring d’Anvers par une série de tunnels et de tranchées. Des projets d’infrastructure aussi vastes et complexes exigent une bonne préparation. Également en ce qui concerne l’infrastructure des câbles et conduits souterrains. Une tâche difficile à laquelle s’est attelé notre collègue Johan de SGS (Roos+Bijl) en sa qualité de gestionnaire des interfaces pour le compte de l’entrepreneur Ocotech, le contractant de la société VTTI.

Il est d’une grande importance que la construction de divers ouvrages d’art, tels que les tunnels, viaducs, 
(auto)routes, pistes cyclables et trottoirs dans un environnement urbain très fréquenté soit assurée de façon intégrale et en phases successives. Les différents travaux doivent être bien coordonnés au préalable avec les parties civiles concernées. En raison de son ampleur, ce projet implique divers acteurs (du monde de la construction) et gestionnaires (de services d’utilité publique). Chaque partie prenante a son propre intérêt dans le projet. La technologie, par exemple les installations techniques, dont les systèmes d’extinction d’incendie dans les tunnels, constitue aussi un élément important d’un tel projet. Il s’agit donc de cartographier et d’organiser les interfaces intégrales au niveau des câbles et conduits souterrains entre toutes les parties civiles et les techniques impliquées dans le projet, un défi gigantesque. En d’autres termes, à quels endroits ces câbles et conduits se croisent-ils dans le tunnel ? Ou sont-ils trop rapprochés les uns des autres ? Quelles sont les interfaces avec des ouvrages d’art (nouvellement à construire) du projet ? 

Approche intégrale
En sa qualité de gestionnaire des interfaces, Johan est chargé de l’approche intégrée réservée aux installations techniques du trafic et des tunnels (VTTI) pour la liaison Oosterweel. Voici comment Johan de Leeuw présente ce projet : « Il faut prévoir pas moins de 55 types différents de technologies devant être cartographiés. Citons par exemple les installations techniques pour l’éclairage, l’alimentation électrique, la communication et les systèmes dynamiques de gestion du trafic (tels que la vitesse, la signalisation des voies, les boucles de détection, l’installation de régulation et les feux de signalisation), mais aussi les technologies requises pour les tunnels (notamment la détection, les pompes du sous-sol, la ventilation, les dispositifs de sécurité, tels que les systèmes d’extinction d’incendie, les caméras et les portes de secours/de sortie). » La limitation de l’impact sur le fonctionnement de ce nœud routier crucial et sur les connexions sous-jacentes constitue également un point de départ important. 

Échanges d’interfaces par voie numérique
Il est important de disposer d’une vue d’ensemble claire des interfaces intégrales pendant toutes les phases du projet. Ce projet implique une quantité insensée d’interfaces de câbles et de conduits (souterrains). Ces interfaces sont échangées par voie numérique dans un modèle BIM (Building Information Model). Des solutions appropriées sont recherchées en cas de conflit entre les câbles et conduits. « La coordination intégrale de la diversité des techniques et de la construction des tunnels, des routes et des viaducs, sans compromettre la fonctionnalité en quoi que ce soit, constitue un défi unique », précise Johan. 

La liaison Oosterweel en bref :
La liaison Oosterweel, un projet de Lantis (Leefbaar Antwerpen door Innovatief Samenwerken), est un projet ambitieux et complexe qui vise non seulement à rendre la circulation plus fluide et plus sûre, mais aussi à faire de la ville un endroit où il fait bon vivre et travailler. 

Les travaux préparatoires ont d’ores et déjà commencé. La liaison devrait être achevée en 2030. SGS est impliquée dans plusieurs phases de la liaison Oosterweel. 

Curieux de savoir quels autres services nous pouvons offrir pour de tels grands projets d’infrastructure ? Alors, cliquez ici

 
Vous avez des questions sur ce projet ou sur des projets similaires ? Veuillez contacter Koen Seutin, notre expert dans le projet Oosterweel.